Pourquoi s'inscrire?

L’inscription en ligne ne prend que quelques secondes et vous permet de personnaliser votre expérience.

Nous contacter à propos des propriétés d’un seul clic

Une fois enregistré, vous n’aurez pas besoin de remplir un autre formulaire! Vous pouvez facilement nous contacter en ligne en un seul clic lorsque vous voulez plus de détails sur une propriété ou pour arranger une visite.

Enregistrez vos propriétés favorites

Enregistrer les propriétés qui vous intéressent pour un accès plus rapide à l’avenir. Accédez à vos données enregistrées de la maison ou du travail, ou via votre mobile ou partager une connexion avec votre partenaire et regardez les propriétés que vous avez sauvées tous les deux simultanément.

Créez votre profil de propriété

Configurez votre profil de propriété afin d’aider nos conseillers à mieux servir vos besoins spécifiques.

Impôts fonciers en Thaïlande

Lors de la vente ou de l’achat de tout bien immobilier en Thaïlande, il y a potentiellement 4 taxes et impôts à payer. Savoir lesquels s’appliquent dépend des détails de la transaction, du vendeur et de la durée depuis laquelle le vendeur est propriétaire. Il est également important de noter que la plupart de ces taxes sont calculées par rapport à l’échelle gouvernementale de « valeur d’imposition » de la propriété qui est en général bien en-dessous de la valeur du marché.


Catégorie Vente en pleine propriété Transfert d’un bail Vente d’un immeuble Assujettissement à l’impôt
Le droit de transfert 2% N/A 2% Vendeur/Acheteur
La taxe d’enregistrement du bail N/A 1% N/A Bailleur/Locataire
La taxe professionnelle spécifique 3.3% ou N/A N/A 3.3% ou N/A Vendeur
Le droit de timbre 0.5% ou N/A 0.1% 0.5% ou N/A Vendeur
L’impôt à la source (WHT) 1% ou 5 – 37% N/A 1% ou 5 – 37% Vendeur

Le droit de transfert

Il est basé sur la valeur estimée de la propriété et est normalement partagé de manière égale entre le vendeur et l’acheteur, mais cela doit être agréé par les deux parties.

La taxe d’enregistrement du bail

Elle est basée sur le loyer total payable sur la durée du bail, et est normalement partagée de manière égale entre le vendeur et l’acheteur, mais cela doit être agréé par les deux parties.

La taxe professionnelle spécifique

Cette taxe (SBT) est payable par les sociétés et les individus qui possèdent la propriété depuis moins de cinq ans. Elle est basée sur la valeur estimée officielle ou le prix de vente du bien, au plus élevé des deux.

Un particulier peut être exempté de cette taxe SBT s’il utilise la propriété comme résidence principale et que son nom apparaît sur le certificat d’enregistrement de domicile depuis au moins un an.

Le droit de timbre

Le droit de timbre est acquitté seulement quand la SBT n’est pas applicable et est basé sur la valeur estimée officielle ou le prix de vente du bien, au plus élevé des deux.

L’impôt à la source (WHT)

si le vendeur est une société, cet impôt WHT représente 1% de la valeur estimée officielle ou du prix de vente du bien, au plus élevé des deux. Si le vendeur est un particulier, ce WHT est basé sur son taux marginal d’imposition (à l’exception que les premiers 100.000 Bahts sont taxés à 5% plutôt que de tomber sous le seuil d’imposition) après déduction de la valeur estimée officielle d’une somme forfaitaire basée sur le nombre d’années de propriété.

Les impôts fonciers

Une fois que vous avez acquis un bien immobilier, il y a deux types d’impôts levés sur les propriétés en Thaïlande dont vous devez être informés :

L’impôt foncier

C’est un impôt annuel sur la propriété immobilière équivalent à quelques Bahts par Raï. Son montant est souvent si faible qu’en pratique l’institution chargée de le collecter ne s’y emploie que rarement. Quand elle le réclame, c’est souvent au bout de plusieurs années quand les montants se sont accumulés.

La taxe d’utilisation des structures

Cette taxe s’applique uniquement aux biens utilisés à des fins commerciales. Elle s’applique au taux de 12,5% de la valeur locative réelle ou estimée de la propriété. Quoiqu’il en soit, cette valeur indicative est bien en-dessous de la valeur locative commerciale du marché.

Notes

Si la propriété est acquise par l’intermédiaire d’une société, vous devez envisager que l’impôt sur les sociétés est plus élevé que l’impôt des particuliers, et que le coût du montage d’une société doit être considéré comme faisant partie de l’investissement initial, même s’il est relativement modeste.

Si vous désirez acquérir une propriété en Thaïlande en Bahts, assurez-vous que vos fonds sont transférés en Thaïlande en devises étrangères et convertis en Bahts ici. La banque réceptrice émettra un formulaire de transaction de change confirmant la transaction pour un transfert par un particulier excédant 20.000 $ US, qui est un des documents dont vous pouvez avoir besoin dans le futur si vous souhaitez rapatrier des fonds sans encourir de pénalités financières.

Le rapatriement de fonds d’investissement et le remboursement d’emprunts outremer en devises étrangères peuvent être effectués librement sous condition de production de documents les attestant. L’un de ces documents est le formulaire de transaction de change mentionné ci-dessus, comme le contrat de prêt à l’égard d’un prêt de devises étrangères. Sans les documents appropriés, ces fonds pourraient être considérés comme des revenus et donc être imposables.

Propriétés récemment regardées

    Partager